Encyclopédie de la création de jeux

Jams et concours pour RPG Maker

Des prix peuvent être attribués à la fin.

Game jams francophones

Une game jam est un hackathon dans lequel les participants, seuls ou en équipe, créent un jeu dans un temps limité, et parfois en suivant une contrainte créative ou technique. Le terme est une référence aux improvisations musicales appelées « jam sessions ».

RPG Maker Jam

La RPG Maker Jam est un évènement lancé sur RPG Maker Alliance par Aurélien Dos Santos, inspiré par la Nuit du Making et le Ludum Dare. Les makers, seuls ou en équipe, ont deux à trois jours selon les sessions pour réaliser un jeu, basé sur un thème dévoilé lors du départ. Depuis la deuxième session, les participants peuvent voter pour leurs thèmes favoris. Après la jam, les joueurs comme les participants peuvent noter les jeux dans 5 catégories : Systèmes de jeu, Écriture et narration, Inventivité, Esthétique et ambiance, ainsi que l’appréciation globale. Deux semaines plus tard, les classements sont dévoilés.

Origines

Les premières graines sont plantées en novembre 2012, alors qu’Aurélien, déçu par l’abandon de la Nuit du Making, décide de lancer son propre évènement. Le Chrono Making se termine au bout de 24h, avec 14 jeux rendus et la promesse d’une deuxième session, qui n’aura finalement jamais lieu. Le coup de cœur est décerné à Verehn et Marty pour leur jeu Ruin.

Première session

La première session a lieu du 18 au 21 août 2017. Les participants ont pour contrainte d’utiliser uniquement les RTP, et plus précisément le tileset de donjon. Ce thème, qui en surprit plus d’un, est choisi en raison de la population sur RPG Maker Alliance à cette époque, composée d’une majorité de débutants. Avec une contrainte favorisant l’ingéniosité plutôt que la prouesse technique, les jeunes makers ont pu se démarquer plus facilement.

Parmi les 34 jeux publiés, c’est Le Donjon du Diable par Knighty23 qui se hisse en première place. Le twist ajouté au système de combat ainsi que le soin apporté au contenu ont charmé les joueurs. Dalph, de la communauté anglaise, obtient la deuxième place avec Night of the Living Harolds, grâce à son système original d’exploration de donjon à la souris. Baéto clôt le podium avec son premier jeu, Stefania, une aventure principalement textuelle qui a touché le public par sa douce mélancolie.

Deuxième session

La deuxième session a lieu du 23 au 25 février 2018. Cette fois, les participants peuvent voter parmi une liste de thèmes avant la jam. Les résultats sont extrêmement serrés, et « illusion » l’emporte, au grand désarroi des makers. Beaucoup de participants regrettent leur vote et sont peu inspirés par le thème. Cette frustration sera l’objet de nombreuses plaisanteries.

Baéto remporte cette session avec Milena Mirrored. Elle fait mouche en affinant la formule narrative de Stefania, qui lui valut la troisième place lors de la première jam. En seconde place se trouve Seconde vue, de Phantou, qui raconte l’histoire d’un homme perçant les secrets de son monde artificiel. Il est suivi de près par Princesseuh et son jeu Picture of a Daydream, dans lequel on incarne un personnage qui tente de renouer d’anciennes amitiés à travers un jeu en ligne.

Troisième session

La troisième session a lieu du 20 au 23 juillet 2018. Le staff choisit le thème de la jam qui sera « contagieux ». Il plaît beaucoup aux anglais, et malgré une petite résistance chez les français, il inspire 83 jeux. Cette jam verra également la part de participants à l’international augmenter, tout comme la part d’utilisateurs de RPG Maker MV.

Pour sa première participation à la RPG Maker Jam, Chester remporte la session avec le prologue de The Mystery Cases of Detective Yang. C’est un jeu d’enquête principalement narratif, et le coup de coeur de nombreux joueurs.

Malheureusement, le classement de cette session place des jeux étrangement trop haut ou trop bas. En raison du manque d’informations données par itch.io, il est difficile d’en déterminer les causes. Cela laisse présager une amélioration du système de vote à l’avenir.

La Nuit du Making

La Nuit du Making est un évènement lancé sur Oniromancie par Nikopoll et eXaHeva. De 17h à 9h, les makers, seuls ou en équipe jusqu’à six personnes, réalisent un jeu basé sur un thème dévoilé 20 minutes avant le commencement. Aucun classement n’est mis en place pour éviter l’esprit de compétition, à l’exception d’un coup de cœur décerné par les organisateurs. Trois sessions ont lieu de 2010 à 2011.

Première session

La première session a lieu en février 2010. Le thème est « sacrifice » et aucune contrainte n’est imposée. Le coup de coœur est décerné à l’équipe The two NS, composée de Naked-Snake et Néo-Sephiroth. Les cinq autres jeux sont rendus par Rockmik, Alkanédon, Troma, l’équipe Synergie (Mikltov, Avygeil, Moonset, Alessa20, le6barbare et Harusame) ainsi que Les Makeurs du Mekong (Immudelki et Forêtnor).

Deuxième session

La Nuit du Making reprend en juillet 2010, avec le thème « corruption » et la contrainte suivante : un chapeau doit être un élément important du jeu. Cette fois-ci, eXaHeva participe à l’évènement, Nikopoll sera donc accompagné d’Immudelki pour tester les jeux et élire le coup de cœur.

Le gagnant est Duplo, réalisé par Sylvanor, Hyvenos, Mortis Ghost, Alias Conrad Coldwood, eXaHeVa et Bolt. Dans cette aventure aux ressources personnalisées et à l’écriture charmante, le héros met son chapeau pour alterner entre deux versions alternatives du monde, l’une étant lugubre, et l’autre paradisiaque. Les autres jeux sont :

Troisième session

La dernière session, lancée par eXaHeva, a lieu en novembre 2011 avec pour thème « la fuite ». Cette fois, les participants peuvent rendre leur jeu jusqu’à midi, et doivent choisir entre deux contraintes opposées : faire un jeu soit entièrement en RTP, soit entièrement en ressources originales.

Le coup de cœur revient à l’équipe Thérapie du Making, composée de Thérapie, Limit’ the fox, XakuX et Boroniste, pour leur jeu The Bride and the Groom, qui consiste en une suite de mini-jeux dans un univers amusant. Les autres jeux sont :

Concours francophones

Alex d’or

Les Alex d’or sont des récompenses décernées chaque année depuis 2001, par un jury composé de makers et de joueurs. C’est un évènement fédérateur du making français, et beaucoup de jeux phares y ont participé. Les récompenses sont divisées en catégories, et le jury écrit des critiques détaillées de chaque jeu.

Fonctionnement du concours et résumé des sessions sur la page des Alex d’or.

Pando Awards

Ce concours organisé sur Pandora propose une alternative aux Alex d’or, avec une formule différente : l’équipe du site sélectionne des jeux marquants de l’année, et c’est aux membres de voter dans plusieurs catégories pour les récompenser. C’est le premier concours francophone récompensant un jeu étranger.

Session 2010

Meilleur jeu

Gameplay

Ambiance musicale et sonore

Cohérence graphique et visuelle

Histoire originale : La vie d’un PNJ, de Salamanth

Personnages : Half Elf Iliana, d’Aura

Background : Réincarnation, de Krosk

Meilleur jeu étranger : Ascendence, de Rei


Dernière mise à jour le 13 août 2018